Qu’est-ce que la PACES à St Etienne et comment l’aborder

Les études de médecine sont prestigieuses et convoitées. C’est pourquoi le gouvernement a instauré un numérus clausus limitant le nombre de places disponibles en deuxième année. Anciennement appelée PCEM1, la PACES est le fruit d’une récente réforme. Qu’est­‐ce que cette PACES ? Comment l’aborder ?

La réforme L1 santé et la PACES à St Etienne

La première année de médecine était appelée PCEM1 (Premier Cycle des Etudes Médicales) ou PCEP 1 (Premier Cycle des Etudes de Pharmacie). Depuis 2010, elle est nommée PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé) et rassemble les spécialités de médecine, odontologie, maïeutique et pharmacie. La PACES est issue de la réforme L1 santé qui vise à éviter le « gâchis humain » en instaurant des réorientations forcées en cas de mauvais résultats à l’issu du premier semestre.

La PACES est une année complexe qu’il faut appréhender avec beaucoup de calme. Il ne faut pas s’affoler et surtout ne pas écouter tous les ragots que l’on peut entendre çà et là sur cette année. Certes la PACES à St Etienne n’est pas évidente, mais avec du sérieux et de la motivation tout est possible.

Peu importe la mention que vous avez obtenu ou non au bac, tout étudiant peut réussir. Le fait est qu’il s’agit d’une grosse transition par rapport au lycée. Les cours ne sont pas vraiment les mêmes, la méthodologie change complètement et l’esprit de concours se développe petit à petit.

Comment aborder la PACES à St Etienne

Comme nous l’avons vu plus haut, la PACES est une année compliquée qui diffère grandement du lycée. Les cours sont généralement plus denses et demandent de savoir prendre des notes rapidement. Il faudra également savoir faire un travail autonome et efficace afin de ne jamais perdre de temps.

Les futilités comme l’Internet, les sorties nombreuses jusqu’à pas d’heure, etc. seront à proscrire pendant une année (ou deux pour les doublants). Au final, une année n’est pas grand chose dans toute une vie. D’autant plus que c’est une année qui peut vous permettre d’atteindre une vocation, alors autant ne pas la gâcher.

La plupart des anciens étudiants vous diront que réviser ses cours de lycée pendant les vacances d’été ne sert à rien pour préparer à la PACES à St Etienne. Il vaut mieux profiter des vacances et s’y mettre à fond le jour de la rentrée. Il peut être bon de réfléchir à une méthode de travail : comment vais­‐je prendre mes cours, quel va être mon planning de cours quotidien, dois‐je prendre une prépa pour m’aider à m’organiser, etc.

Au final, bien que compliquée, la PACES n’est pas insurmontable. Il suffit d’être sérieux, motivé et organisé pour fournir un bon travail et ainsi décrocher les bonnes places au concours.